La Grand Est prend de la hauteur

11 juillet 2017

1 mongolfières photo JP Cour
Le Mondial Air Ballons qui se déroule à Chambley (M&M) du 21 au 30 juillet promet d’être une année exceptionnelle.
« On est aujourd’hui dans le Grand Est, alors on a fait ça en grand ! », s’exclame Philippe Buron-Pilâtre, patron et fondateur de cette grande manifestation festive qui réunira cette année plus de 1.000 pilotes de montgolfières venus du monde entier.
A Chambley, non loin du lac de Madine, ce sera chaque jour deux spectacles d’envol (le matin et le soir) ainsi que de nombreuses animations gratuites pour le public tout au long de la journée : soirée astronomie, démonstration et pilotage de drones, projections de films, ateliers ludiques, simulateur de vol, baptêmes de l’air en montgolfières, planeurs, ULM etc. Des personnalités seront aussi accessibles à tous comme Bertrand Picard, Jean-François Clervoy, Gérard Feldzer ou peut-être même Thomas Pesquet, l’astronaute français à peine descendu du ciel depuis la station spatiale internationale (ISS).

Un futur qui s’affirme

Concernant l’avenir de cet aérodrome, ancienne base militaire de l’OTAN, dont le futur est encore incertain, il semble que la région Grand Est veuille encore un temps apporter son soutien à cet espace dédié aux loisirs aériens. Sans préjuger d’un futur lointain, Jackie Helfgott, président de la commission Tourisme de la région Grand Est, note que pour sa part, cet espace doit s’enrichir dans le secteur économique avec l’implantation de nouvelles entreprises pour se pérenniser mais que de toute façon, le Mondial Air Ballon est l’une des meilleures vitrines du Grand Est avec sa situation centrale, son attractivité populaire et que, rien que pour cela, la manifestation sera surement suivie et conforté par la sphère politique.
Côté sécurité et au vu des risque potentiels d’attentats, les organisateurs ont pris les choses au sérieux : parkings contrôlés, contrôle et fouille à l’entrée du site, caméras, vigiles, militaires du plan Vigipirate, la Gendarmerie ainsi que des agents de sécurités seront à pied d’œuvre sur le site en 24/24. Cela ralentira sans doute l’accès au site et c’est la raison pour laquelle les organisateurs conseillent aux visiteurs de se présenter largement en avance pour la visite. Ainsi, pour l’envol du soir, ils conseillent de ne pas hésiter à se présenter sur le site dès 15 ou 16 heures. En tout état de cause, le Mondial Air Ballons est aussi une opération de promotion touristique majeure qui place cette manifestation dans les dix plus importantes de France et la première dans le Grand Est.
Texte et photo : Jean-Pierre COUR
Le Mondial Air Ballons c’est aussi : 
• 1.300 volontaires depuis la première édition.
• 11 nationalités au sein de l’organisation.
• 45.000 croissants
• 20.000 litres d’eau
• 50.000 cafés
• 25.000 breakfasts
• 450 personnes qui forment l’organisation de la manifestation
• 175 tonnes de déchets
• 150 semi-remorques de matériels
• 250 hectares de surface utilisés soit 344 terrains de foot
• 24.000 mètres carrés de tentes et hangars
• 25 kilomètres de câbles électriques…

Les commentaires sont fermés.