Plus d’iode autour de Cattenom

5 octobre 2019

« Si de l’iode radioactif était rejeté dans l’environnement, la prise de comprimés d’iode stable serait un des moyens efficaces de protection de la thyroïde. » Cette justification a été dévoilée par l’Autorité de sûreté nucléaire dans un communiqué qui annonce l’extension du périmètre des ayants droits à des comprimés d’iode. Jusqu’alors de dix kilomètres autour de la centrale nucléaire de Cattenom, ce périmètre passe à vingt.

Les commentaires sont fermés.