Des cheveux contre la pollution

19 novembre 2019

La coiffeuse messine Marie-Louise Seridj, propriétaire du salon Marie-Louise, sis rue des Clercs, a décidé de récupérer les cheveux de sa clientèle. Grâce à leurs propriétés lipophiles ces résidus capillaires peuvent éponger les hydrocarbures et les crèmes solaires polluant les océans et les plans d’eau. Une initiative déjà concrétisée par ailleurs qui mérite d’être poursuivie.

Les commentaires sont fermés.