Chasseurs du Haut-Rhin

20 février 2021

Le président de la Fédération départementale des chasseurs du Haut-Rhin, Gilles Kaszuk, se félicite de la suspension par le tribunal administratif de Strasbourg de l’arrêté préfectoral de destruction de l’espèce cerf et daim en février. Il salue « cette décision juste, clairvoyante et légaliste », première étape pour stopper les abus et « excès divers visant à éradiquer le daim et le cerf, devenus variable d’ajustement de la gestion des forêts ». 

 

Les commentaires sont fermés.